AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle Demeure McDykwen (deuxième du nom)

Aller en bas 
AuteurMessage
Evan McDykwen
Préfet-en-Chef - 5e Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 1478
Age : 27
Localisation : Quelque part, et puis ça ne regarde personne...
Maison : Serpentard
Côté Coeur : Elle.
Date d'inscription : 12/11/2005

.: More :.
Rang de Sang: Sang Pur
Popularité:
150/1000  (150/1000)
Implications:

MessageSujet: Nouvelle Demeure McDykwen (deuxième du nom)   Mer 15 Mar - 14:27

Evan venait de sortir du parc de Poudlard. Il avait qu'une idée en tête pour le moment : avoir sa propre maison. Ca ne serait pas facile d'en acheter une, surtout à son âge, mais avec de l'argent, on pouvait tout avoir.

Evan transplana jusqu'en Ecosse, dans un petite ruelle qu'il connaisait et où jamais personne n'y mettais les pieds, surtout depuis qu'il s'y était passé un crime, 5 ans plus tôt. Evan avait été sur scène, ce jour là. Et maintenant, plus personne n'y allait. Ca lui permit d'apparaître sans être vu. De plus, il était à quelques mètres d'une agence immobilière. Il sorti de la ruelle, au plus grand étonnement des passants. Mais Evan n'y fit pas attention. Il se dirigea directement vers le batiments, où l'on pouvait acheter des maisons. Il ne fit même pas attention aux voitures qui passait.

Lorsqu'il fut devans le magasin, il regarda les maisons. En fait, il chercahit une habitation, si possible plus grand qu'une maison. Un manoir comme là où il avait vécu serait bien. Mais il ne pouvait pas y rester, dans cet ancien manoir. Tout d'abord, il fallait qu'il oublie sa famille, et surtout, un basilic de 25 mètres de long s'y promenait, depuis qu'Evan y avait laisser cet oeuf qu'il avait acheter, quelques mois plus tot.

Il regarda donc les images des maisons, et lu les commentaires.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan McDykwen
Préfet-en-Chef - 5e Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 1478
Age : 27
Localisation : Quelque part, et puis ça ne regarde personne...
Maison : Serpentard
Côté Coeur : Elle.
Date d'inscription : 12/11/2005

.: More :.
Rang de Sang: Sang Pur
Popularité:
150/1000  (150/1000)
Implications:

MessageSujet: Re: Nouvelle Demeure McDykwen (deuxième du nom)   Mer 15 Mar - 15:07

Voilà les différentes maisons que l'on pouvait voir.









Toutes les autres était du pareil au même. Soudain, alors qu'il allait partir, son regard se posa sur une photo :



Certes, c'était moins grand que son premier manoir, mais pour commencer, ce serait parfait.

Il rentra donc dans le magasin et demanda à voir le patron...


hj : Je fais la suite la prochaine fois, il faut que j'y aille.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan McDykwen
Préfet-en-Chef - 5e Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 1478
Age : 27
Localisation : Quelque part, et puis ça ne regarde personne...
Maison : Serpentard
Côté Coeur : Elle.
Date d'inscription : 12/11/2005

.: More :.
Rang de Sang: Sang Pur
Popularité:
150/1000  (150/1000)
Implications:

MessageSujet: Re: Nouvelle Demeure McDykwen (deuxième du nom)   Sam 25 Mar - 18:53

Evan dut attendre pendant quelques minutes. Il n'avais pas l'habitude d'attendre. Lorsqu'il demandait quelque chose, ça arrivait tout de suite, même si il devait y utiliser un peu de méchanceté.
Soudain, il entendit une voix et,pensant que l'attente était fini, se retourna et demanda :


Est-ce vous le patron ?

Evan n'eut pas à attendre la réponse. Il se rendit immédiatement compte que ça ne pouvait être le cas : en effet, le jeune homme portait une simple chemise grise, avec un pantalon noir. Il avait une cravate. Il n'avais pas la carrure d'un patron. Mais maintenant, on accorder ce genre de poste important à n'importe qui.
Il fut sûr que ce n'était pas le patron, lorsque son regard se posa sur le petit badge accroché à la chemise de l'homme.
Il y été écrit :


William K.
Vendeur et caissier
L'agence vous souhaite la bienvenue !


Ce badge était le genre de badge que porte les employés, dans les magasins. Des badges qui servent aux gens pour paraître décontracté, en apellant le vendeur par son prénom.

Une fois que l'information expliquant que le patron ne pouvait toujours pas le recevoir ce fut bien imprimer dans le cerveau du jeune homme de 14 - ce qui entre autre, ne prit pas beaucoup de temps - , Evan s'enerva.
Il attendait le patron depuis maintenant 30 minutes. Et tout ce qu'il avait eu pour le moment, c'était trois café.
Les gens devait le prendre pour un gamin, qui s'amuserait à faire des canulars aux gens.


Evan attrapa le pauvre vendeur par le col, et le rapprocha sa figure. Evan était assez grand, pareil environ que le vendeur. Une fois que les deux visages furent assez près, Evan expliqua, froidement et mechamment :

Vous allez m'apellez le patron immediatement. Sachez que je ne suis pas ici pour rigoler. Je souhaite vous achetez une maison. Non, je ne rigole pas. Vous voulez une preuve ?

Evan enleva une main du col de l'homme, et la plongea dans sa poche interieur. Il en sortit une énorme liasse de billet. Evan précisa, en un sarcasme :

Vous allez peut'être me croire maintenant. Je ne pense pas que votre patron vous garderez dans sa société si vous laissiez passer une si grosse somme d'argent sous son nez.

Evan savait convaincre. Aussi bien les élèves de Poudlard que les adultes moldus. Un homme fasse à un gamin de 14 ans ne se serait pas posez de question, il l'aurait empehcer de faire quoi que se soit.
Mais Evan 'était pas un simple garçon de 14 ans. Il avait une force de perssuasion impressionante. Il l'avais d'ailleurs utiliser pour ce stupide vendeur.


Il ne se laissait pas faire par les adultes, ni par les enfants. Plus rien ne l'effrayait. De plus, quand on se promenait avec l'équivalent de 3.000.000 de dollars dans la poche, on se sentait plus fort.

Une fois son petit numéro terminé, le vendeur ne put qu'amener Evan voir le patron. Evan suivit l'homme effrayé dans de longs couloirs. Après quelques minutes de marche, il se retoruvèrent au bout d'un couloir avec une porte noire, juste devans. Le vendeur, pressé de revoir des clients plus normaux qu'Evan, se contenta d'ouvrir la porte, d'expliquer rapidement la situation à son patron, et de repartir aussi vite que possible.

Evan entra dans le bureau, après que le patron l'ai laisser entrer. Ce dernier lui proposa un siège qu'Evan accepta. Il prit aussi un chocolat chaud, pour changer du café. Le patron était plutot du genre à bien vivre, c'est à dire, avait un ventre plutot rond. Il avait une grosse moustache sous son gros nez. Il avait une grosse montre en or, ainsi qu'une chaine d'or egalement. Le genre d'homme qui ne manque pas d'argent.
Lorsqu'il fut bien installer, le serpentard, expliqua la raison de sa présence :


- Voilà, je souhaite vous achetez une maison. Un manoir plus précisement. Je sais lequel, pas la peine de me faire votre habituel charabia pour me vendre encore plus. De toute manière, je souhaite achetez le plus cher.

Le patron s'empressa de répondre, sur un ton plus méchant, comme pour effrayer Evan :

- Tu ne crois pas que tu es trop jeune pour acheter une maison. Retourne voir tes parents. Et ne joue pas comme ça avec les adultes.
- Votre vendeur ne vous à pas parler de la somme d'argent que je detiens sur moi ? demanda Evan, un sourire en coin sur les lèvres.
-Tu as réussi à duper mon vendeur, mais je ne me ferais pas avoir. C'est de l'argent d'un jeu de société n'est-ce pas ?
Retourne jouez avec tes copains et ne m'importune plus. J'ai du travail.
- J'ai moi même du travail, sûrement plus que vous. Mais pour le faire, il me faut une maison. Vous ne croyez pas à mon argent. Alors, qu'est-ce que c'est que ça ?


Evan jeta la liasse de billet sur le bureau. Le patron fut étonné de la voir. Une liasse d'environ 10 centimètres d'épaisseur. Des billets de 500 euros, de 200 ou 100 euros. Il y avait aussi, au milieu, des billets de 50, 20 et 10 euros.

-Ca vous va maintenant. Je suppose que vous avez remarqué que se sont des vrais ? Je l'espère en tout cas.

Le patron ne su que répondre. Une telle somme avait de quoi clouer le bec de n'importe qui. Il réussi tout de même à articuler un :

-Oui... euh... oui, bien sûr.

Evan prit le cahier où toutes les habitations en ventes étaient représneté. Il chercha quelques instants, mais trouva vite la photo du manoir qui l'interessait. Il laissa au patron le temps de se reprendre, et récupéra aussi l'argent.
Il montra le cahier, ouvert à la bonne page, au patron. Il lui dit :


- C'est celle là qui m'interesse.

Le patron secoua la tête, pour se remettre les idées en place, puis dit :

- Vous... vous souhaitez la visiter ?
- Non, ça ira, je suis passer à coté, et je l'ai observer. Elle me va très bien.


En fait, Evan avait pris une cape d'invisibilité, et c'était introduit dans la maison aussi facilement que dans un moulin. Il l'avais visité, l'interieur comme l'exterieur.
Puis, il était venu trouver l'agence où elle était en vente.


La patron opposa juste un petit problème :

- Je ne peux hélas, vendre un maison à un mineur. Je suis désolé.
- Vous n'avez qu'à mettre la nom de McDykwen Ier. C'était mon père. Et je vous donne un petit supplement pour partir, vous et votre femme et vos 2 enfants en vacances. Vous leurs direz "bonjour" de ma part.


Evan avez fouillez les penseées de l'homme en fasse de lui, et avez ainsi découvert sa famille. Ca ne pouvait qu'impressioner le patron.
Evan demanda :


- Ca vous va ? Votre prix est le mien.
- 1.650.000 euros. Et n'oubliez pas le supplement.


Rien que pour cette remarque, Evan aurait put tuer cet homme. Il aurait put faire de même avec la famille qui vivait dans la maison qui l'interessait, et ainsi ne rien payer. Mais il était de bonne humeur, et ne voulez pas faire de bains de sang.

Evan sortit donc 2.000.000 d'euros. Là, le patron est sa famille pouvait se payer plus qu'un voyage. Il pouvait faire 8 fois le tour de monde. Un petit supplement, comme l'avais apeller Evan, de 350.000 euros. C'était déjà bien, pour une journée.

Marché conclu : dirent ensemble le patron et le jeune homme, en se serrant la main, et se regardant hypocritement.

La patron donna les clés de la maison au jeune homme de 14, propriétaire maintenant de deux sublimes manoirs, dont un qui renfermait la pire des créatures, après Evan.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan McDykwen
Préfet-en-Chef - 5e Année
avatar

Masculin Nombre de messages : 1478
Age : 27
Localisation : Quelque part, et puis ça ne regarde personne...
Maison : Serpentard
Côté Coeur : Elle.
Date d'inscription : 12/11/2005

.: More :.
Rang de Sang: Sang Pur
Popularité:
150/1000  (150/1000)
Implications:

MessageSujet: Re: Nouvelle Demeure McDykwen (deuxième du nom)   Dim 26 Mar - 15:12

Evan sortit de l'agence, et retourna dans la ruelle ou il était apparu. Hélas, trois homme était là, en train de se partager le contenu d'un porte feuille qui avait l'air bien rempli.
Evan fut vite vu et, les hommes, sûr d'eux, s'approchèrent d'Evan et l'attrapèrent.
Le premier homme, 1m85 environ, l'air sévère, avec des tatouages pleins les bras, attrapa Evan par le bras.
Un petit sort aurait envoyer valdinguer le voyou, et ses potes se seraient barrer en courant mais Evan avait besoin de voir où il en été côté combat rapproché.

Il utilisa donc la même chose qu'il avait fait à Tony, mais en plus fort. C'est à dire, un coup de pied circulaire qui vint cueillir l'homme sous le menton, et lors de l'atterissage, on put entendre le bruit caractéristique d'une ou plusieurs côtes qui se brisent.
L'homme ne put plus se relever, trop blesser.
Mais ses deux compagnons sortir chacun un couteau. Evan analysa rapidement la situation. D'un côté, deux hommes, batis comme dans de la pierre, armée de couteau, avec des muscles qui faisait la taille de le tête d'Evan. De l'autre, un enfant de 14 ans armé d'une baguette, et plutot fort en combat.
Evan n'avais plus envie de perdre du temps. Il décrivit un demi cercle très rapide, avec sa main armé de sa baguette, tellement vite que les deux ennemis ne purent voir ce qu'Evan avait dans la main.
Evan lanca un sort informulé en même temps que le mouvement, et les deux hommes furent expulsés contre le murs, assomé.

Oubliettes : lanca Evan, au cas ou. Même sans ce sort, les deux hommes n'aurait put se douter de quoi que se soit. Mais valait mieux prévenir que guerir.

Evan transplana tout de suite après avoir lancer le sort. Il apparu devant la maison qu'il avait acheter. Il entra, tapant le code pour ouvrir le portail, et se dirigea vers la porte d'entrée. Il dut traverser un grand jardin, avant d'arriver devant la porte d'entrée, deux fois plus haute et 4 plus large que lui.

Il commenca à visiter l'interieur...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle Demeure McDykwen (deuxième du nom)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle Demeure McDykwen (deuxième du nom)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue dans votre nouvelle demeure
» Nouvelle Edition pour Gunnm
» Bienvenue dans votre nouvelle demeure
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard School :: Europe :: Demeure McDykwen, deuxieme du nom - Ecosse-
Sauter vers: