AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une course primordiale... [Post Explicatif]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anellia Chang
Admin Principale || Préfète-en-Chef - 5e Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 4255
Localisation : Et toi, où es-tu ?
Maison : Serdaigle
Côté Coeur : Lui. [Et Temari xD]
Date d'inscription : 06/12/2005

.: More :.
Rang de Sang: Sang Pur
Popularité:
1000/1000  (1000/1000)
Implications:

MessageSujet: Une course primordiale... [Post Explicatif]   Mer 3 Oct - 1:03

Chemin de traverse, Londres, 18h.

Un <<pop>>, bruit sourd typique d'une arrivée en transplanage, au fond d'une ruelle déserte. Un regard vers la droite, puis un vers la gauche. Aparemment, rien ni personne. La silhouette qui venait d'apparaitre était entourée d'une cape, avec une capuche rabattue jusque sur les yeux. A vue de nez, peut-être 1m60, 65 tout au plus. Enveloppé de ce vêtement sombre, ça n'avait pas l'air d'être un homme... ou alors c'était une homme très jeune et encore chétif. L'ombre silencieuse n'était pas loin de l'allée des embrumes, son but. Elle s'y dirigea sans plus attendre. Le temps manquait, et trainer par ici n'avait jamais été une joie. Rien n'était dû au hasard, y comprit le fait qu'elle ne laissa personne croiser son regard. La personne se mouvait gracieusement, semblant presque glisser sur le sol.
Avec l'automne et le mauvais temps, il ne faisait pas nuit mais il faisait déjà assez sombre en cette fin de journée. C'était parfait. La discretion n'avait jamais fait de mal à personne.

L'allée des Embrumes. Dans le genre glauque, difficile de trouver mieux. C'était comme s'il y faisait plus froid, que même la lumière était absorbée par les murs des magasins... si on pouvait décemment appeller ça des magasins. Presque tout au bout, une vieille enseigne complètement illisible. C'est là que pénétra l'inconnu. Sa cape trainante disparue derrière le porte ou une espèce de clochette avait retentit, signe de sa présence.
Le visage continuellement dissimulé, l'ombre parcourut les rayons. Pleins de vitrines poussièreuses, d'étagères bancales où étaient posés un tas d'objets plus étranges les uns que les autres... magiques pour la majorité, de simples jouets sans valeur visant à arnaquer les plus stupides.
Une main blanche sortit de la cape et se leva pour saisir l'un de ces objets quand un bruit de raclement de gorge peu amical résonna, de derrière l'inconnu.


Gérant - On ne touche pas.


L'ombre encapuchonnée fit volte face. Pas si surprise mais plutôt intriguée de savoir à quoi ressemblait la personne qui s'occupait d'un endroit aussi miteux. Avec la lumière blafarde du magasin, on pouvait voir la moitié inférieur de son visage. Son menton et les lèvres... bientôt étirées par un sourire narquois. D'un geste bref, elle repoussa sa capuche en arrière, libérant de longs cheveux bruns qui tombèrent en cascade sur ses frêles épaules. Ses deux yeux cobalt brillèrent, en harmonie avec son sourire. Anellia Chang. Une... adolescente. Le propriétaire eut l'air plus qu'étonné en découvrant l'identité de son interlocu...trice. Mais il ne perdit pas ses moyens et fronça les sourcils.


Gérant - C'est pas un endroit pour les goss ici, je te racompagne à la porte.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anellia Chang
Admin Principale || Préfète-en-Chef - 5e Année
avatar

Féminin Nombre de messages : 4255
Localisation : Et toi, où es-tu ?
Maison : Serdaigle
Côté Coeur : Lui. [Et Temari xD]
Date d'inscription : 06/12/2005

.: More :.
Rang de Sang: Sang Pur
Popularité:
1000/1000  (1000/1000)
Implications:

MessageSujet: Re: Une course primordiale... [Post Explicatif]   Mer 3 Oct - 19:56

Il attrapa la jeune fille par le bras. Première erreur. Ensuite il essaya de l'entrainer de force avec lui. Il lui faisait mal en plus. Deuxième erreur. D'un geste violent, elle retira son avant bras et se saisit du premier objet qui se présentait sur l'étagère à sa droite. C'était une boule en verre, de la taille d'un rapeltout, pas plus. Elle leva le bras, menaçant de l'exploser par terre.
Devant cette insolence, le gérant avait l'air de franchement perdre patience... mais c'était pareil pour Nély.


Nély - Ce style de familliarités, ce n'est pas mon fort voyez-vous.


Sa voix était franche et froide. Pourtant, cet endroit lui faisait un peu froid dans le dos. Tout le monde aurait eut ce genre de sensation dans un taudit aussi effrayant. Il n'y avait que les pseudos gros durs pour faire comme si de rien était. Les pseudo gros durs, les adultes tordus... et lui, surement. Mais bon, là elle était seule et devait se montrer intransigeante. Elle n'était pas là par plaisir, c'était qu'elle avait besoin de quelque chose.


Gérant - Mais t'es qui toi ?! Repose ça, ça vaut cher !


Il ne semblait plus décidé à la faire sortir de là. Comme quoi les menaces ça marche. Elle jeta des coups d'oeil furtif autour d'eux. La boutique était déserte... normal pour un truc situé dans le coin. Mais ça l'arrangeait d'une certaine manière. Elle n'aurait pas voulu être surprise ici par quelqu'un qu'elle connaissait. Enfin, elle se décida à parler.


Nély - Je suis venue chercher un objet que j'ai commandé il y a un peu plus d'une semaine.


ça avait l'air d'être la cerise sur le gateau pour rendre la situation totalement surréaliste pour le gérant aux cernes bien marquées et aux joues creuses, bien qu'il jouisse d'une corpulence qu'Anellia ne lui enviait pas. Elle lui laissa le temps d'assimiler l'information qu'elle venait de lui donner et reposa la boule en verre à sa place.


Gérant - Désolé gamine, c'est pas dans tes moyens ce que tu demandes. En plus c'est interdit aux mineurs. Tu ferais mieux de partir.


-___-" Elle aurait dû s'y attendre. Ah le monde et l'argent... Si seulement elle était née dans une famille riche, mais même pas. Anellia possedait des biens héréditaires, pas de l'argent. Et encore, sa situation familiale difficile, elle l'avait réglée, elle pouvait s'estimer heureuse déjà. Mais des sacrifices, elle avait quand même dû en faire. Surtout, ne pas se laisser démonter.


Nély - Donc vous l'avez n'est-ce pas ?


Le gérant était contrarié qu'elle ne lâche pas l'affaire si facilement. Et il n'était pas au bout de ses peines, elle insisterait tant que necessaire, ce qu'elle mit tout de suite au clair.


Nély - Je ne partirai pas d'ici sans vous savez. Et pour mon âge, l'excuse est plutôt bidon. Je suis certaine que vous n'êtes pas si regardant pour ces détails d'habitude.


Sans un mot de plus, elle passa à côté de lui et se dirigea vers le comptoir. Ce n'était pas la premièe fois qu'Anellia agissait comme ça. Pourtant, ce n'était pas vraiment dans sa nature. Mais parfois, il fallait bien s'ajuster aux autres non ? Enfin, au dessus des autres. Elle fut vite rattrapée par le gérant


Gérant - Hé mais tu vas où comme ça ?!

Nély - Je veux le voir.


Dit-elle en le regardant à peine. Elle savait bien qu'il allait encore protester, mais à force, elle y arriverait bien. De toute façon, elle l'avait dit, elle ne partirait pas sans le fameux objet.


Gérant - Tu parles beaucoup mais t'as rien dit sur l'argent gamine.


Un fin sourire prit place sur le visage de la jeune fille. Il y avait de l'avancement dans sa persuasion. Parfait, elle repartirait peut-être même un peu plus tôt que prévu. Elle s'arrêta devant le comptoir et leva la tête vers son interlocuteur.


Nély - J'avais raison sur vos habitudes... J'allais y venir ne vous en faites pas. Mais comme beaucoup des objets entreposés dans vos vitrines sont faux, je voudrais m'assurer que le cristal est bien un original.


Du défi, si peu. C'était vrai en même temps et Anellia n'avait pas que ça à faire de prendre des pincettes avec un arnaqueur. Elle posa ses mains sur le comptoir et attendit. Mais le monsieur semblait irrité par sa remarque.


Gérant - Tu devrais vraiment faire attention à ce que tu dis ! Il pourrait facilement t'arriver des problèmes avec cette attitude...


Des menaces. Tant que ce n'était que ça. Mais bon, il fallait jouer ça correctement. Elle ne voulait pas avoir à repartir les mains vides.


Nély - Peu importe, je ne suis qu'une gamine... non ?
Donc ?


Avec un regard brillant, elle le fixa avec le plus de patience dont elle pouvait faire preuve. Contrarié mais pas si idiot, l'homme disparut derrière un rideau de velour noir. Il en revint avec une boîte noire, pas très grande. De cette boîte, il sortit un écrin, tout de même plus gros que celui qui aurait servi à un bijoux. Anellia posa la main dessus pour l'ouvrir mais le gérant l'en empêcha.


Gérant - Où est l'argent ?


L'argent, l'argent, il n'avait que ce mot-là à la bouche ou quoi ? D'accord, elle était bien consciente que ça faisait tourner le monde. Le mythe selon lequel l'amour et l'eau fraiche suffisaient n'était destiné qu'à des gamines naïves... mais quand même. Elle avait rarement vu aussi vénal... quoique peut-être que si. Elle soupira et sortit une enveloppe de sa poche. Une enveloppe qui portait un sceau chinois que l'homme qi lui faisait face avait l'air de reconnaitre.


Nély - Je l'ai sur moi également. Il vient de la personne qui a souhaité que je vous fasse parvenir cette lettre. Je presume que vous savez de qui il s'agit. C'est un bon client d'après ce que je sais. Mais avant, je vous ai dit que je voulais le voir.


Sur ce, elle dégagea sa main et finit enfin par ouvrir le coffret. A l'interieur, à sa place, il y avait un cristal qui à première vue semblait pur. Un objet qui pouvait passer pour parfaitement anodin mais dont Nély avait vraiment besoin. Elle l'observa, passant ses doigts dessus à la recherche d'une possible faille.


Gérant - Tu n'avais qu'à me dire que c'était pour M. Tao depuis le dép...

Nély - Ce n'est pas pour lui, c'est bien pour moi.


Elle l'avait coupé sans même lui adresser un regard, comme si de rien était. Elle se préoccupait plus de l'objet que de lui. Mais elle put sentir qu'il souriait sournoisement


Gérant - Il n'est pourtant pas du genre à prêter de l'argent.

Nély - Il est comme vous et beaucoup d'autres : Il suffit d'avoir les bons arguments ou de lui proposer quelque chose qu'il désire en échange.

Gérant - Et qu'est-ce qui a pu le corrompre ?

Nély - Je ne pense pas que ça vous regarde.


Elle referma l'écrin d'un coup sec et sortit une bourse de sa cape. Elle la posa sur le comptoir, accompagné de la lettre et les fit glisser jusqu'à l'autre bout du comptoir. Elle se saisit de la boite et la mis dans sa poche.


Nély - Dois-je rester pendant que vous verrifiez le compte ?

Gérant - ça ira, j'ai confiance en M. Tao.

Nély - Bien.


Elle se détourna et commença à marcher calmement vers la sortie quand l'homme l'interpella.


Gérant - Les rituels sont difficiles. Il parait que l'elixir de Noni allié avec le cristal d'Hadès augmente les résultats...


Nély s'arrêta net. Elle tourna doucement la tête vers lui, le regard accusateur et glacial. Les commerçants de ce genre lui faisait horreur. Elle avait une tête à se faire avoir ?


Nély - Vous perdez votre temps. On ne recussite pas les morts, et je le sais.


Elle n'attendit pas plus de sotises de marchands et franchit la porte avec à nouveau ce bruit de carillon, puis cette dernière se ferma derrière elle.
Anellia fit quelques pas pour resortir de l'allée. Avant de rejoindre la foule, une ombre se matérialisa à ses côtés. Un homme grand vêtu de rouge et de noir.


Archer - Je n'aime pas les endroits comme ceux-là.

Nély - Moi non plus à vrai dire.

Archer - ...

Nély - Quoi ?

Archer - C'est à ressuciter les morts que sert le cristal d'Hadès ?

Nély - Il parait... d'après des légendes. Il fallait juste décortiquer les écrits.

Archer - Donc tu n'es pas sûre que ça va marcher ?

Nély - Non pas vraiment.

Archer - J'hésite entre inconsciente et désespérée. Quel adjectif t'irais le mieux ?


Nély esquissa un sourire amusé et leva les yeux vers Archer qui lui tapota affectueusement la tête > < Ils continuèrent à marcher pour rejoindre la ruelle où ils étaient arrivés.


Nély - Toi aussi tu aurais fait tout ça non ?

Archer - Si j'avais eu tes connaissances oui. Et j'aurais surement pu la sauver.


L'un envers l'autre, ils se regardèrent longuement, en silence. Il y avait comme un voile triste sur cette fin de conversation. Même envers Archer, Anellia ne pouvait se permettre d'échouer dans sa tentative de sauvetage, même si tout paraissait fou. Il était là pour l'aider, pour se racheter de ne pas avoir reussi dans sa propre vie. Le destin d'un servant était bien difficile. La sensation d'une main sur sa joue la ramena à la réalité. Archer s'était penché vers elle et elle le fixait à présent avec ses grands yeux bleus, tiraillée entre l'appréhension et la recherche de réconfort. Elle prit une grande inspiration mais...


Archer - Nély, aujourd'hui il y a quelqu'un d'autre que je veux absolument protéger. Je n'ai plus de regrets concernant le passé, seul ton présent me tient à coeur. Tu ne dois pas perdre ton objectif de vue, même si ce que tu fais peut passer pour extrême ou perdu d'avance. Les remords n'ont pas leur place dans ta vie. Il ne faut pas que tu abandonne ce que tu aimes.

Nély - Mais toi...

Archer - Je n'aurais pas pu survivre dans ton monde.

Nély - Merci.


Elle était au bord des larmes. Des larmes de tristesses et de colère. Elle regarda ailleurs en se reculant un peu. Elle avait soudainement besoin d'air. Et puis ce n'était pas le moment de se laisser aller pour si peu.


Archer - Allons-y

Nély - Tu as raison, il va falloir que je gère Len maintenant... Et ça va pas être simple avec l'argent que je lui dois et la promesse que je lui ai laissé entendre... On se retrouve à la résidence.


Alors qu'Archer se dématérialisa au fur et à mesure jusqu'à ne plus être là, Nély disparut soudainement dans le même <<pop>> de transplanage qu'elle avait utilisé pour venir.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une course primordiale... [Post Explicatif]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» La femme de chambre poursuit le NY Post pour diffamation
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti
» An Post - Sean Kelly Team || Cherche Sprinteurs (74 mini) ||
» Season in the Abyss (rpg fantastique / post apo )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard School :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-
Sauter vers: